Rente viagère : avantages et inconvénients

Vous êtes retraité et vous êtes à la recherche d’un complément de revenus pour vous aider à financer vos besoins du quotidien ou l’aménagement de votre logement ? Vous avez peut-être entendu parler de la rente viagère. Cette pratique permet aux seniors de toucher un revenu supplémentaire mensuel, sans avoir à retrouver un travail. Qu'est-ce qu'une rente viagère et comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont les différentes formes ? Quels sont les avantages fiscaux de la rente viagère ? Comment la rente viagère impacte-t-elle la liquidité de mon patrimoine ? Vitalimmo, expert dans la vente en viager mutualisé, vous présente tout ce qu’il faut savoir sur la rente viagère, ses avantages et ses inconvénients.

Sommaire

1. Introduction à la rente viagère

2. Quels sont les avantages de la rente viagère ?

3. Quels sont les inconvénients de la rente viagère ?

Introduction à la rente viagère

Qu’est-ce qu’une rente viagère ?

La rente viagère est une solution permettant aux retraités de percevoir un complément de revenu chaque mois, sans avoir à reprendre une activité professionnelle. Il existe aujourd’hui plusieurs formes de rentes viagères, les deux principales étant la rente versée en compensation de l’achat d’un bien immobilier en viager et la rente en sortie d’un plan d’épargne.

Pour financer ses dépenses du quotidien, un senior a la possibilité de vendre la nue-propriété de son bien et d’en garder l’usufruit, c’est-à-dire le droit de jouissance. On parle alors de la vente d’un bien en viager occupé. Dans ce cadre, l’acquéreur réalisant cet investissement immobilier doit généralement verser une rente viagère mensuelle au vendeur. Le montant de la rente du viager occupé est calculé, entre autres, en fonction de la valeur du bien et de l’abattement de l’usufruit. À noter qu’il est possible dans certains cas d’acheter un viager occupé sans rente.

La rente viagère en sortie d’un plan d’épargne correspond, quant à elle, à une transformation de son épargne retraite. Les fonds cumulés ne sont alors plus versés sous forme de capital en fin de contrat, mais placés en gestion par l’assureur. En échange de cette gestion, l’assuré perçoit une compensation mensuelle sous forme de rente viagère.

Quels sont les avantages de la rente viagère ?

Une sécurité financière

Que ce soit dans le cadre d’une vente en viager ou d’une sortie de plan d’épargne, la rente viagère offre une certaine sécurité financière à son bénéficiaire. En effet, grâce à cette solution, il perçoit un revenu constant qui lui permet de subvenir à ses besoins jusqu’à son décès.

De plus, choisir une rente viagère en sortie de contrat d’épargne permet à l’assuré de ne pas être tributaire de l’évolution des marchés financiers. Il est ainsi certain de percevoir la somme convenue, tous les mois. Il faut préciser que ce montant peut être revalorisé au cours des années, ce qui permet de « protéger » le bénéficiaire en cas d’inflation des prix, entraînant une hausse de ses dépenses.

Une fiscalité avantageuse

Il est important de souligner que la rente viagère est un revenu imposable. Selon les cas, sa perception permet toutefois de bénéficier d’une fiscalité intéressante. Dans le cadre d’une rente viagère versée en sortie d’un produit d’épargne, les montants perçus sont imposés comme les pensions de retraite. Un abattement de 10% est appliqué sur la totalité du montant déclaré dans la catégorie des pensions. La fiscalité est différente en cas de sortie d’un plan d’épargne retraite (PER).

Pour la rente viagère obtenue en compensation de la vente d’un bien immobilier, la fiscalité s’avère plus avantageuse. En effet, seule une partie du capital perçu est imposable, selon un barème fixé par la loi. Le calcul de la part imposable s’effectue en fonction de l’âge du percepteur de la rente, au moment du premier versement.

Âge du bénéficiaire au 1er versement de la rente Part imposable de la rente
Moins de 50 ans 70 %
De 50 à 59 ans 50 %
De 60 à 69 ans 40 %
Plus de 69 ans 30%

Un contournement du risque de longévité

Lors de la souscription d’une assurance-vie ou d’un contrat d’épargne, l’assuré s’expose à différents risques, et plus particulièrement aux conséquences liées au risque de longévité. Le rallongement de l’espérance de vie observé auprès de la population française n’est pas forcément à l’avantage de l’assuré qui peut voir son capital diminuer au fil des années. La transformation de ce capital en rente viagère permet de se prémunir contre ce risque.

Les autres avantages

Autre que la fiscalité, la rente viagère procure d’autres avantages. Il est notamment possible sous certaines conditions de transmettre son droit à une rente viagère à sa descendance. On parle alors d’une rente viagère réversible. Cette pratique permet au senior d’assurer l’avenir financier de ses proches.

Quels sont les inconvénients de la rente viagère ?

Le manque de liquidité

En choisissant de percevoir une rente viagère, le bénéficiaire renonce à la possibilité de pouvoir obtenir les fonds cumulés sous la forme d’un capital. Cette solution peut donc s’avérer problématique, si le bénéficiaire a un besoin de liquidité immédiat (pour acheter un bien immobilier ou effectuer des travaux par exemple).

Dans le cadre de la vente d’un bien en viager, il existe une alternative qui permet au vendeur de ne pas percevoir de rente viagère, mais le capital dû dans son intégralité. Il s’agit de la vente en viager mutualisé. Cette transaction s’effectue entre un particulier et un acheteur Institutionnel qui verse la totalité du montant lors de la signature du contrat de vente. Depuis de nombreuses années, Vitalimmo accompagne ses clients en trouvant pour eux l’acheteur Institutionnel idéal.

Les autres inconvénients

Un autre risque est à prendre en compte dans le cas de la perception d’une rente viagère en compensation de la vente de la nue-propriété d’un bien. Il s’agit du risque d’impayés. En effet, en réalisant une transaction entre particuliers, le vendeur s’expose au risque que l’acheteur ne paye pas les rentes dues. Il est néanmoins autorisé à reprendre la pleine propriété du bien, si les rentes ne sont pas versées sur plusieurs mois. Le recours à la vente en viager mutualisé permet également de limiter les risques, puisque le capital est versé en une seule fois.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la rente viagère ? Vous avez pour projet de vendre la nue-propriété de votre bien immobilier et vous désirez découvrir les offres proposées par Vitalimmo ? Contactez dès aujourd’hui notre équipe d’experts dans la vente en viager mutualisé. Nous sommes à l’écoute de vos besoins et nous vous accompagnons du début à la fin de vos démarches.