Happy,Active,Senior,Couple,Outdoors
Actualités

Aides sociales pour les personnes âgées : quelles sont-elles ?

Faire le ménage, préparer à manger, aménager son logement… Certaines tâches peuvent s’avérer plus compliquées avec l’âge, que ce soit pour des raisons de santé ou financières. En effet, l’allocation retraite n’est pas toujours suffisante pour subvenir aux besoins du quotidien ou pour entreprendre des travaux dans son logement. Pour pallier cette tendance, plusieurs aides sociales aux personnes âgées ont été créées. Quelles sont les aides financières disponibles pour les personnes âgées ? En tant qu’individu de plus de 60 ans, comment savoir si je suis éligible à une aide sociale ? Quelles sont les démarches administratives pour obtenir une aide sociale lorsque nous sommes une personne âgée ? Les experts de Vitalimmo, spécialiste de la vente en viager mutualisé, vous expliquent tout ce qu’il y a à savoir. 

L’importance de l’aide sociale pour les personnes âgées 

Vers une croissance de la dépendance financière des seniors 

Le baby-boom des années 50 et la hausse de l’espérance de vie, chez l’homme comme chez la femme, font que la part des seniors dans la population française ne fait que croître. Les personnes âgées vivent désormais plus longtemps après leur départ en retraite et doivent par conséquent trouver des sources de revenus pour financer leurs dépenses du quotidien. Ce défi s’accentue en période d’inflation, où la dépendance financière des seniors est encore plus marquée. 

C’est pour cette raison que de nombreux Français font aujourd’hui des démarches administratives pour obtenir une aide sociale pour personne âgée auprès d’organismes tels que la Sécurité sociale. En 2019, ils sont par exemple 779 000 à bénéficier d’une allocation personnalisée d’autonomie. 

Les différents types d’aide sociale pour les personnes âgées 

L’aide à domicile 

Les départements français mettent en place de multiples actions pour faciliter le quotidien des personnes âgées, favoriser leur autonomie et leur permettent ainsi de vivre plus longtemps à leur domicile. Le département peut donc décider d’octroyer une aide aux seniors afin de financer l’intervention régulière d’une aide-ménagère. À noter que les retraités doivent répondre à certains critères d’éligibilité pour bénéficier de cette allocation. 

La caisse de retraite du senior peut aussi prodiguer ce type de services, en cas de refus du département. De plus, une solution est proposée aux personnes âgées rencontrant des difficultés pour se préparer à manger ou pour se déplacer afin de faire des courses. Beaucoup de départements français ont mis en place un service de portage de repas, ou dans le cas contraire, peuvent prendre en charge le financement de repas dans un foyer-restaurant. 

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) 

Lorsqu’une perte d’autonomie est constatée chez un senior, celui-ci peut postuler pour obtenir une aide sociale à la personne âgée, appelée l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Le montant de cette aide varie principalement en fonction du degré de dépendance du demandeur. Cette perte d’autonomie est calculée suivant une grille établie au niveau national. 

Cette aide aux personnes âgées est aussi bien attribuée aux seniors vivant à leur domicile qu’à ceux résidant en EHPAD. Elle permet de financer la totalité ou une partie des frais en lien avec la dépendance du bénéficiaire. 

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

Les caisses de retraite soutiennent aussi les seniors vivant en France et ayant de faibles revenus en leur versant une aide mensuelle connue sous le nom d’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Son montant est amené à varier selon la composition du foyer. 

Les retraités qui ne sont pas éligibles à l’Aspa peuvent demander à bénéficier d’une allocation senior simple. Cette aide est versée par l’État et, comme l’Aspa, son montant varie selon la situation familiale du demandeur. 

Les aides pour le logement 

L’aide sociale à l’hébergement (ASH) soutient les seniors dans le financement de leur déménagement en maison de retraite. Elle peut également être versée aux personnes décidant de s’installer chez un accueillant familial agréé. Son montant n’est pas prédéfini puisque l’objectif est de répondre aux besoins financiers du bénéficiaire. 

Les personnes âgées souhaitant continuer à vivre chez elles peuvent faire une demande afin d’intégrer le dispositif Ma Prime Adapt’. Cette aide financière permet de financer les travaux d’aménagement d’un logement afin qu’il soit conforme aux besoins de son propriétaire (changement de baignoire, ajout d’un monte-escalier, etc.).  

Les critères d’éligibilité et démarches administratives 

Quelles conditions de ressources pour percevoir une aide sociale pour personne âgée ? 

Il faut savoir que les critères d’éligibilité sont variables selon l’aide sociale dédiée à la personne âgée à laquelle vous postulez. Le facteur le plus fréquent est l’âge, en effet, plusieurs organismes exigent que le demandeur ait plus de 60 ans, voire 65 ans. 

Les autres critères d’attribution peuvent être le niveau de ressources du retraité, sa situation familiale (en couple ou seul, avec ou sans enfants) ou encore son degré de dépendance. 

Quelle est la procédure de demande pour percevoir une allocation senior ? 

Il est nécessaire d’envoyer un dossier de demande à l’organisme concerné pour que votre candidature soit prise en compte. Plusieurs pièces justificatives pourront vous être demandées. À noter que certains organismes proposent d’effectuer votre demande en ligne. 

Vous êtes à la recherche d’une solution pour augmenter vos ressources et financer votre maintien à domicile ? Percevez un capital intéressant en vendant la nue-propriété de votre bien à un acheteur Institutionnel. Contactez les experts Vitalimmo pour obtenir plus d’informations sur le principe de la vente en viager mutualisé.